Fiche métier : le gestionnaire de paie

Gestionnaire de paie : un métier qui attire peu de candidats et qui est pourtant très prisé des recruteurs. C’est un métier complet qui ne se réduit pas uniquement à des tâches de saisie ou à des tâches répétitives. Le gestionnaire de paie a la charge de l’établissement de la paye mensuelle, mais les bulletins de paie ne sont pas aujourd’hui générés de façon totalement automatique ; un travail en amont doit être effectué auprès des salariés et sur un logiciel, pour tenir compte de tous les cas individuels et de la réglementation en vigueur.

Développement du métier de Gestionnaire de Paie

Le marché du travail connaît une forte pénurie dans ce secteur d’activité. En effet, de plus en plus d’entreprises sont à la recherche de ces professionnels qui semblent cependant peu présents sur le marché.

Cette raréfaction s’explique en raison de la complexification du métier. En effet, face à des outils informatiques de plus en plus complets et automatisés, mais aussi un environnement réglementaire complexifié, les gestionnaires de paie doivent justifier de compétences informatiques plus approfondies mais également d’un socle de connaissances sociales plus large.

Les trois grandes missions du gestionnaire de paie

1. Elaborer la fiche de paye

Il collecte et analyse les informations relatives à tous les salariés de l’entreprises (nombre d’heures, congés, frais de déplacement, statut du salarié, absences, temps de travail, etc.) afin de calculer la rémunération de chacun et émettre le bulletin de paie.
Il renseigne toutes ces données sur un logiciel informatique afin d’éditer les fiches de paies en respect de la réglementation du travail et des organismes sociaux.
Enfin, il établit l’ensemble des déclarations de natures sociales ou fiscales.

2. Assurer la gestion administrative du personnel

Il gère également les formalités d’embauche et de départ des salariés (élaboration des fiches de poste, rédaction des contrats de travail, rupture, calcul des indemnités et solde de tout compte, etc.)

3. Participer aux missions des ressources humaines

Il élabore des documents de synthèse tels que des tableaux de bords, la masse salariale, etc.
Enfin si l’entreprise contient plus de 300 salariés celui-ci sera chargé d’établir le Bilan Social de l’entreprise.

Une rémunération attrayante

En raison de la pénurie connue dans ce secteur d’activité, cette profession a connu ces dernières années une nette augmentation de ses rémunérations. Ainsi ce métier aura tendance à être plus valorisé que les autres fonctions RH.
exemple: En 2017, le salaire brut mensuel d’un gestionnaire de paie s’élevait à plus de 2 600 € en Ile-de-France.

Cette rémunération peut varier selon 3 principaux facteurs :

  • L’expérience du candidat
  • Le niveau d’étude / formation du candidat
  • La maîtrise de l’anglais ou d’une autre langue vivante

Rémunération brute annuelle en fonction de l’expérience :

  • Entre 1 et 2 ans d’expérience : 27 000 €
  • Entre 2 et 5 ans d’expérience : 32 000 €
  • Entre 5 et 10 ans d’expérience : 37 000 €
  • Plus de 10 ans d’expérience : 42 000 €

L’importance de l’expérience et les différents type de formation

Une plus grande importance est donnée à l’expérience plutôt qu’aux diplômes par les entreprises. Cependant la pénurie actuelle présente une réelle opportunité pour des profils juniors souhaitant s’insérer sur le marché du travail.
Ainsi une formation Bac+2 ou Bac+3, étant le niveau d’études moyen d’un gestionnaire de paie, est considérée comme suffisante. Ces formations peuvent donc être un DUT gestion des entreprises et des administrations, un BTS comptabilité et gestion ou une licence professionnelle en ressources humaines.

Les perspectives d’évolution

De 5 à 10 ans d’expérience le gestionnaire de paie peut envisager une évolution vers des postes d’encadrement tels que responsable paie, directeur paie ou évoluer vers un poste généraliste comme RRH ou DRH.
Cependant avec un Bac+4 ou Bac+5, celui-ci peut se tourner vers des postes de généraliste RH, postes d’encadrement de service, gestion de projet SIRH ou consulting.

Un métier attractif à tous points de vue

Le métier de gestionnaire de paie présente donc deux dimensions dominantes: une première rattachée aux ressources humaines et une seconde financière. Ce dernier est en contact avec de multiples acteurs tant les différents organismes sociaux que les salariés de l’entreprise à laquelle il appartient. Il assure ainsi une double responsabilité.